Menu

Je me souviens des fêtes de Bayonne

30 août 2016 - Passion
Je me souviens des fêtes de Bayonne

Se distraire et ne plus penser au stress du quotidien, c’est le but principal des vacances. Et quand les fêtes, les animations et les émotions sont au rendez-vous, c’est encore mieux. J’ai le sourire aux lèvres quand je me remémore ces quelques jours où j’étais présent aux fêtes de Bayonne.

Histoire des fêtes de Bayonne

Débutant le mercredi avant le premier week-end du mois d’août pour se terminer le premier dimanche de ce mois, les fêtes de Bayonne se déroulent dans la ville de Bayonne. Elles constituent les fêtes les plus importantes de France, accueillant des millions de visiteurs tous les ans.

J’ai entendu dire que ces fêtes ont eu lieu pour la première fois le 13 juillet 1932. Depuis cette date, elles se sont déroulées tous les ans sauf lors des deux guerres mondiales. Au départ, ces fêtes accompagnaient celles du 14 juillet avec des concerts, des courses de vaches, des aubades, des parties de pelote basque, etc. Symboliquement, la mairie remet les trois clefs des trois quartiers de la ville aux habitants. Ce sont les artistes invités qui ont l’honneur de jeter ces clefs du balcon de la mairie. Parmi les célébrités qui ont ouvert les fêtes, on compte notamment Julien clerc, Jean-Jacques Goldman, Johny Hallyday, Hélène Segara, Vincent Cassel, Yannick Noah, Francis Cabrel, Zazie et Bernard Lavilliers.

Beaucoup d’émotions au rendez-vous

L’année dernière, j’étais au rendez-vous de ce grand événement avec mes amis. Comme la tradition l’exige, nous étions habillés tout en blanc avec une ceinture rouge à la taille et un foulard rouge sur les épaules. Il paraît que ce n’est pas une tenue typique de la région, mais qu’elle est plutôt issue de la Navarre en Espagne.

Certes, nous n’avons pas participé aux courses de vaches, mais nous avons ressenti toutes les émotions qui se dégageaient durant cette animation. Nous étions présents lors des quatre courses de vaches organisées sur une place au cœur du Petit-Bayonne. En réalité, nos cœurs ont commencé à battre très fort dès l’ouverture des fêtes au Trinquet Moderne avec le tournoi de pelote réunissant les grands champions de pelote à main nue. Après cela, nos yeux se sont écarquillés tels des petits enfants devant les « Géants », le défilé de chars décorés appelé corso lumineux, le Roi Léon, le Fou du Roi, la Favorite, la Gouvernante et le Médecin, le Chocolatier, etc.

Même si les bruits selon lesquels les fêtes de Bayonne seront désormais payantes courent, nous avons l’intention d’y être encore présents cette année et les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *