Menu

Je me souviens des ananas frais vendus dans la rue en Thaïlande

15 juillet 2017 - En voyage
Je me souviens des ananas frais vendus dans la rue en Thaïlande

Il fait tellement chaud aujourd’hui. On dirait presque un été en Thaïlande. Cela me ramène aux souvenirs de mon premier voyage dans ce pays et à la découverte de ses nombreux fruits et légumes que l’on ne trouve pas forcément chez nous. Qu’est-ce que je ne donnerais pas en ce moment pour une tranche d’ananas bien juteuse ?

J’aime autant les ananas en entier…

L’ananas ou sapparod en Thaïlandais est l’un des fruits que l’on y consomme le plus. C’est dû au fait qu’il est fraîchement disponible toute l’année sans parler de son goût et de son arôme délicieux. Si vous vous rendez dans la région de Chantaburi, Lampang ou dans le sud de Bangkok, vous sériez impressionnés par l’immensité des plantations.

Pour trouver des ananas bien frais, c’est en vente un peu partout, mais vous aurez plus de chance au marché pour un prix entre 10 et 20 THB selon la grosseur de l’ananas en général. Les vendeurs sont nombreux, ne vous inquiétez pas. Personnellement, je préfère de loin acheter un ananas en entier. Comme j’avais loué une villa avec cuisine pour les vacances, j’avais pu jouer avec l’écorce et les feuilles pour obtenir une jolie présentation pour le dessert. J’ai aussi pu essayer un bon nombre de plats thaïs où l’on y mettait de l’ananas.

… que les ananas préparés

Quelques fois tout de même, il m’arrivait d’acheter des ananas déjà préparés. On les retrouve un peu partout, dans les rues ou sur le marché et quelques fois portés par des vendeurs ambulants. En fait, on peut même en trouver dans des endroits improbables, au bord des routes nationales, presque désertes. C’est très pratique si l’on veut juste se désaltérer ou si l’on veut croquer dans une belle tranche. Dès fois aussi, quand je n’avais pas envie de le préparer (cela prend du temps tout de même), je demande directement au vendeur de me l’éplucher. Dans ce cas, j’avais dû débourser entre 15 et 30 THB.

Pour éviter les aphtes et les démangeaisons, les Thaïs ont une technique infaillible : mettre un peu de sel dessus. Mais ne vous inquiétez pas, le goût n’est pas altéré pour autant. Si vous passez par Thaïlande un jour, ne ratez pas l’occasion d’en manger. Les ananas frais sont bien différents de ce qu’on trouve dans nos supermarchés, le plus souvent plantés dans des cerfs ou saturés de produits de conservation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *