Menu

Je me souviens quand j’utilisais des produits jetables

10 janvier 2020 - A la maison
Je me souviens quand j’utilisais des produits jetables

Il fut un temps où les produits jetables connaissaient un tel succès qu’ils inondent le marché. Je faisais aussi partie des adeptes de ces gadgets que je pensais pratiques, et presque tous les accessoires que j’utilisais sont destinés à un seul usage. Mais avec les campagnes sur l’environnement, j’ai pris conscience de la « futilité » de mes gestes, plus encore, les dangers que cela représente.

Quand les produits jetables se sont « incrustés » chez moi

En grand pressé que je suis, j’ai été séduit par les solutions faciles que presque tous les accessoires et instruments chez moi étaient conçus pour me faciliter la vie. J’étais un grand addict des commandes de repas à livrer à domicile que les couverts et les barquettes faisaient partie de ma cuisine. Et ce n’était pas tout, même la salle de bain était envahie par des objets jetables.

Un grand consommateur de rasoirs jetables, j’ai essayé toutes les marques que même la boîte à gants de ma voiture contenait tout un paquet. Mais au bout de quelque temps, je me suis aperçu que, mine de rien, ces rasoirs à jeter « bouffent » mon budget. Et ce qui m’a donné vraiment un tilt, non seulement je n’avais pas un rasage assez net, mais cela me faisait paniquer de voir dans ma poubelle des « plastiques » qui s’accumulaient. J’ai alors décidé de changer de comportement et d’habitudes.

Un rasage plus soigné et une barbe plus nette

Depuis quelque temps, je me suis aperçu que la mode revient à la barbe, celle qui est bien dessinée et avec une coupe précise. Plusieurs de mes connaissances fréquentent également des barbiers et s’accordent des moments pour soigner cet accessoire de beauté de plus en plus tendance. Chez les barbiers, les rasoirs classiques et jetables ont été remplacés par des rasoirs coupe-choux.

Des atouts, j’en ai enregistré depuis que j’utilise le rasoir droit. Si, avant, j’ai dû passer plusieurs fois le rasoir sur mon visage, et que ma peau s’est sentie lésée. Aujourd’hui, aucun poil ne résiste à mon coupe-chou, mais plus encore, ma peau devient plus douce, sans écorchure et mon rasage plus net. Le style de barbe que j’ai choisi requiert une coupe délicate, mais le rasoir droit garantit sa netteté.

De meilleures alternatives

On ne sait plus si c’était la tendance ou la facilité qui a fait que les produits jetables aient pris le dessus un temps. Mais heureusement que beaucoup ont pris conscience du danger que cela représente, y compris moi. Un seul usage engendre plus de pollution, surtout quand il s’agit d’un objet que l’on utilise quotidiennement. Ainsi, j’ai décidé de remplacer les produits jetables par des objets durables dont je pourrais utiliser plus longtemps.

Mon chemin pour le zéro déchet a alors commencé et j’ai banni de mes achats les objets éphémères. En bon militant pour l’environnement, j’ai commencé par ne plus acheter des rasoirs à jeter et d’opter pour le coupe-chou. Puis, les cotons lavables ont remplacé les disques de coton. Les mouchoirs en tissu ont pris place aux paquets de mouchoirs à jeter, et l’essuie-tout disparaît de la maison quand j’ai décidé de n’utiliser que de l’éponge et de torchons. Les savons et shampoings solides commençaient à s’installer sur les étagères de la salle de bain. Presque tous les objets et accessoires chez moi sont maintenant à utilisation durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *