Menu

Je me souviens des goûters du dimanche

22 février 2015 - Quand j'étais minot
Je me souviens des goûters du dimanche

Je me souviens encore des goûters du dimanche qu’on organisait à la maison ! Les dimanches étaient sacrés, chacun dans la famille devait obligatoirement se libérer afin de passer un après-midi en famille autour d’un goûter gargantuesque !

Et quand je parle de goûter, ce n’était pas une collation à proprement dire ! En effet, chacun y mettait du sien : la femme de l’oncle Robert (qui était soit dit en passant un merveilleux cordon bleu) ramenait une délicieuse quiche à la sardine à tomber par terre ; ma tante Sophie (qui était une remarquable pâtissière) apportait un diplomate d’une divinité absolue ; ma tante Margaux éblouissait la galerie avec ses petits fours salés ; l’oncle Samuel était le roi des brochettes de viandes ;… Et maman concoctait au grand bonheur de tout le monde, une inégalable fondue.

Comme mes petits cousins et moi étions de grands gourmands, les goûters du dimanche représentaient l’évènement que l’on attendait avec impatience durant toute la semaine ! Lorsque tous les plats étaient dressés artistiquement sur la grande table de la salle à manger, nous étions à espérer que nos ventres ne soient pas pleins trop rapidement, tellement tout avait l’air si bon !

Les goûters du dimanche en famille resteront pour toujours l’un de mes meilleurs souvenirs d’enfance. Il est d’ailleurs dommage qu’aujourd’hui, la famille soit tellement occupée et tellement éparpillée dans les quatre coins du pays que les réunions dominicales sont devenues désormais rarissimes et ne se passent plus qu’aux fêtes du nouvel an (et encore).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *