Menu

Je me souviens de ma gestion des feedback au travail

17 juin 2020 - Au travail
Je me souviens de ma gestion des feedback au travail

L’on ne saurait travailler et évoluer sans feedback. C’est un élément clé dans le processus managérial de manière générale, mais aussi dans le processus d’évolution personnelle. Un feedback a pour objectif de nous aider à prendre conscience de nos forces et de nos faiblesses, afin que nous puissions nous améliorer.

Le feedback d’un ou plusieurs collaborateurs, est à priori refléter la même logique hélas ce n’est pas toujours le cas. La vie en entreprise étant truffée de pièges en tout genre, il faut savoir comment idéalement réagir face aux feedbacks que nous recevons de nos collaborateurs. Nous allons vous aider à parfaire votre réaction dans une situation pareille. Recevoir des feedback peut ne pas être évident à encaisser en direct. C’est pour cela que des outils comme celui de Val Software le meilleur logiciel pour centre de formation sur le marché, peut aider à partager les feedback en toute bienveillance.

Quelle est la première réaction à avoir ?

La première réaction lorsqu’on nous critique est la défense. C’est un mécanisme naturel qui se déclenche par instinct. Toute critique n’a pas pour objectif de nuire, même si elle vient de ses collaborateurs. Il faut apprendre à encaisser puis, à rediriger la discussion en amenant votre collègue à s’étendre sur le sujet et vous définir le contexte de la remarque. Somme toute, vous pourrez durant votre échange, lui demander des axes que vous pourrez emprunter pour vous améliorer.

Apprendre à accepter les remarques négatives

Généralement, lorsqu’une personne reçoit une remarque négative sur son comportement, son cerveau a tendance à se braquer et à ne plus du tout suivre le reste des informations qui lui sont transmises. Prenons un exemple pour faciliter votre compréhension. Trois fois sur cinq, lorsqu’on fait une remarque négative à un chef sur sa cuisine, par exemple sur le niveau élevé de sel dans un de ses plats, il se sent vexé sur le coup. Bien que tout de suite vous lui fassiez des compliments sur le reste de ses plats, il n’écoute plus du tout. C’est la structure du cerveau humain. Il faut donc essayer de modifier cette réaction en apprenant à mieux accepter les remarques négatives.

Se concentrer davantage sur le positif

Il ne faut pas prendre toutes les remarques pour argent comptant, même celles qui sont positives. Elles peuvent être un trompe-œil. Toujours est-il que vous pourrez les accepter et faire une introspection interne. Dans le cas où ces remarques positives sont vérifiées, il serait judicieux de les développer davantage pour en faire de véritables forces qui vous serviront dans l’exercice de vos fonctions.

Garder une certaine méfiance

Le monde professionnel est un univers hautement compétitif. C’est une jungle où dans la plupart du temps, certains collaborateurs n’ont pour objectif que de prendre la place des autres. Et pour y arriver, ils sont prêts à tout quitte à leur mettre les bâtons dans les roues. De ce fait, le feedback qu’ils peuvent émettre à votre sujet n’est pas forcément dénué d’intérêt égoïste. Certains peuvent n’être animés que de bonnes pensées qui viennent du cœur tandis que d’autres non. C’est la raison pour laquelle il faut prendre ces propos avec beaucoup de précautions. Après un feedback d’un collaborateur, il faut toujours vous demander questionner sur son degré de sincérité, s’il veut vous aider ou vous nuire et réagir en conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *